SOS-Nature

Réciprocité entre les centres de ski de fonds (juin 1999)


Lieu, date 

 

Association des Centres de Ski de Fonds du Québec 

A/S M. Gilles Parent 

2701, rue du Centre 

Val-David, Qc 

J0T 2N0 

 

Objet: Ski de randonnée (accès et tarification)

 

Le CMC, sans compter un nombre sans cesse croissant de skieurs non regroupés à l'intérieur de clubs ou d'organismes de plein air, déplore la formule actuelle de tarification en ce qui touche la pratique du ski de randonnée, et dans les Laurentides tout particulièrement.

En effet, nous sommes d'avis que le temps est venu, à l'instar de ce qui se fait en Europe, ou encore localement en ce qui concerne des activités telles le ski alpin, la motoneige, etc., de penser à instaurer un système de réciprocité entre les centres de ski de fonds. La situation actuelle tend à confiner les skieurs à l'intérieur de territoires délimités, et surtout pénalise ceux qui seraient tentés de revivre des expériences de longues randonnées nordiques telles que connues à l'origine du développement de l'activité dans les Laurentides.

Selon M. Claude Lavallée, membre du Comité Consultatif et Plein Air de Val-David, et membre du Conseil d'Administration de la Fédération Québécoise de la Montagne et Escalade, votre organisme, ainsi que vous-même, êtes en position pour initier les correctifs qui s'imposent en ce sens. C'est pourquoi, nous vous adressons copie d'une lettre ouverte diffusée par le Club de Montagne le Canadien inc (CMC), l'hiver dernier.

Enfin, nous croyons que si aucune mesure n'est prise en vue de corriger la situation actuelle en matière de tarification, il s'ensuivra inévitablement un préjudice au développement et au maintien de l'activité ainsi qu'à l'industrie touristique des Laurentides.

Signature, 

adresse